COLLOQUE INTERNATIONAL 
BILINGUE français / russe
L’école sans murs
Une autre relation entre la personne et l’environnement
Dans l’espace et dans le temps
Les 21 et 22 NOVEMBRE 2013
AMPHI X
Par le  laboratoire Expérice (EA 3971)
Sciences de l’Education
Ecole doctorale Sciences sociales
Avec la collaboration du T.E.S.  du département d’Etudes slaves
et d’autres départements et instances de l’université de l’université Paris 8 et
des Universités :
de Nantes, Tours, Artois, Versailles, Saint-Quentin-en-Yvelines,
Paris-Sorbonne, de l’UCP (Université coopérative de Paris),
l’Université nationale de Bouriatie, l’Université fédérale de Yakoutie,
l’Académie du Baïkal à Irkoutsk (Russie),
l’Université du Mato-Grosso et de Sao-Paulo (Brésil),
 l’Université Soka (Japon),
Et la participation et le soutien de
    Logo de la
        ville de Saint-Denis 

Projet 
En liaison avec le mouvement de «  refondation de l’école » en France et à l’occasion de « La journée internationale des Droits de l’Enfant » de l’Unesco, le 20 novembre 2013, nous proposons une réflexion où se mêlent les voix émancipatrices de l’école (écoles nouvelles, mouvements Freinet) et celles qui depuis longtemps s’occupent de l’école « hors les murs », l’apprentissage dans, avec et par l’environnement, qu’il soit naturel, sociétal, éthique… Il s’agit d’Accueils Collectifs de Mineurs de centres de loisirs ou de vacances, d’associations populaires ou autres. Afin de favoriser ce dialogue, nous proposons d’axer ce colloque sur la question du  rapport de l’école au monde, dans sa dimension diachronique et synchronique.
Nous avons choisi d’inviter à ce dialogue quelques acteurs du monde éducatif russe – deux chercheurs de l’université d’Etat bouriate en Sciences de l’éducation et en Histoire -, qui sont depuis un an en relation avec le laboratoire Expérice, ainsi qu’une chercheuse iakoute de l’Université fédérale de la région Nord-Est, également en Sciences de l’éducation, accompagnée de quelques étudiants de la même université. Cette délégation sera accompagnée d’une dizaine de directeurs d’écoles et de jardins d’enfants bouriates, professionnels vivement intéressés par ce colloque et porteurs d’expériences originales qu’ils souhaitent partager avec les acteurs de l’Education. Ils viennent de contrées où comprendre et agir en harmonie avec leur environnement est tout simplement une nécessité, et leurs différentes recherches et initiatives actuelles s’avèrent être parfois d’une rare audace, comme la création d’écoles écologiques. Leurs travaux sont en lien avec nos réflexions sur le monde éducatif et, plus largement, contemporain, qui s’efforce d’avoir une vision du monde en devenir, c’est-à-dire à long terme, et donc des apprentissages indispensables aux jeunes pour répondre à leurs besoins, leurs capacités et problématiques ; qui leur permettent de vivre de façon créative afin de trouver des réponses à la protection de l’environnement et à la création d’un monde de paix, d’être acteurs et  auteurs de la construction de leurs savoirs.
Nous ouvrirons aussi ce dialogue à des représentants de courants éducatifs émancipateurs outre-mer attachés à relier l’école à son environnement tout comme les environnements à l’école tels que les courants Paolo Freire, T. Makiguchi, M. Montessori (Brésil, Japon), et d’autres qui montrent aussi un intérêt grandissant pour les questions environnementales par une démarche d’auto-apprentissage.
Enfin, étant donné l’importance actuelle de la dimension environnementale, nous inviterons également des chercheurs en Géographie, Histoire et Littérature, en réflexion sur la façon de transmettre leurs connaissances et prises de consciences aux jeunes générations en immersion dans leurs territoires de vie quotidienne, et cherchant à comprendre le monde à travers leurs relations au proche et au lointain.
La rencontre de tous ces acteurs, français et étrangers, praticiens et théoriciens, devrait permettre un dialogue riche et fructueux.
Programme
Le colloque se déroulera sur quatre demi-journées
21 novembre
● Ier jour matinée : Après avoir pris la mesure de l’urgence de repenser l’éducation à partir de son rapport au monde et de la nécessité qu’elle a de se transformer pour répondre aux défis du monde contemporain, quelques chercheurs présenteront les concepts clés du colloque sur lesquels s’appuieront les communications, débats et échanges qui suivront.
Assemblée plénière :
8 h 30: Accueil du public et enregistrement des participants.
9h :  Ouverture du colloque par la présidente de l’Université (à confirmer) et de Nicole Blondeau pour l’Université Paris 8, de Patrick Braouezec pour Plaine-commune, d’un représentant de la Ville de Saint-Denis et des Francas 93.
– Communication d’Edgar Morin « Les sept savoirs nécessaires à l’éducation du futur » (à confirmer).
Interventions des chercheurs universitaires suivis d’un débat :
Modérateur : Philippe Walquemane
– « Refondation de l’école en France : de la nécessité éthique de l’école de s’ouvrir au monde » Didier Moreau, professeur à l’Université Paris 8, laboratoire LLCE et Expérice
– « Sens et valeur de l’Environnement Tout au Tong de la Vie (ETLV) » Jean-Louis Le Grand, professeur à l’Université Paris 8, laboratoire Expérice  
– « Le ‘Moment’ vient à propos » Remi Hess, professeur à l’Université Paris 8, directeur du  laboratoire Expérice
– « L’éducation peut elle encore respirer? » Florent Pasquier, maître de conférences ESPE, Université Paris Sorbonne,
10 h 30 (pause)
–  « Recherche de ponts entre la Géographie et l’Ecole »  Alphonse Yapi-Diahou, professeur à l’Université Paris 8, directeur de l’UFR T.E.S. (Territoires, environnement et société)
 – « La littérature comme accès au monde » Nicole Blondeau, maître de conférences à l’Université Paris 8, laboratoire Expérice
– « Approche du temps et de l’espace par l’Education populaire » Didier Jacquemain, délégué général des Francas
12 h- 14 h (pause repas)
                   
● L’après-midi sera consacré à nos partenaires d’Asie (Sibérie et Japon) après un arrêt sur la pédagogie de Tolstoï
Modératrice : Véronique Boy
France :
– « Tolstoï et l’éducation émancipatrice  » Loïc Clavier : Maître de conférences à l’Université de Nantes
Sibérie (Russie) :
– « L’éducation nationale en fédération russe : changements et innovations et une école « hors les murs » en Iakoutie » A.E. Outchitskaja, doctorante en sciences de l’éducation, Université fédérale M. K. Amossov
– « Les écoles écologiques et l’écologie du coeur »  Nina Dagbaeva, professeur en psychologie, Université d’Etat bouriate
– « Nouveaux outils d’exploration de l’Histoire » Marina. Tsurinova, maître de conférences en Histoire, Université d’Etat bouriate
(pause)
– « Le Baïkal comme lieu-ressource pour le développement de la personne et de sa communauté » Alekcandre Karnushev, professeur en psychologie à l’Académie du Baïkal, Irkoutsk
– « La culture asiatique comme base pour la survie de la diversité écologique » Svetlana Sandakova, professeur à la faculté de biologie et géographie de l’Université d’Etat bouriate
Japon :
« Approche Makiguchi et formation tout au long de la vie »  Rikio Kimata, professeur en Sciences de l’éducation, (Graduate School of Teaching Education) à Université Soka (Tokyo).
17 h 30 : Fin de la première journée.
22 novembre
● 9 h : Le deuxième jour, en matinée, sera consacré au Brésil et à ses mutliples recherches pédagogiques.
Matinée : Interventions des partenaires brésiliens
Modérateur : Ridha Ennafaa, professeur Université Paris 8
– « L’organisation sociale et éducative des femmes dans la tribu « Pimentel » (Xavantes) et Ethnographie de l’éducation » Maria Aparecida Rezendeprofesseur à l’Université du Mato Grosso (Brésil)
– « Education tout au long de la vie, développement durable et subjectivité interculturelle dans les territoires indigènes de l’Amazonie brésilienne » Olivier Meunier, professeur de sociologie à l’Université d’Artois, Laboratoire RECIFES
 (pause)
– « L’éducation pour le développement durable dans les écoles, les entreprises et la société – la pratique de la théorie de valeur dans Makiguchi» Patricia Dupin chercheuse au Lab4U Collaboratory, São-Paulo (Brésil).
– « Education de jeunes et d’adultes dans une école de la Préfecture de Sao Paulo, courant Paolo Freire » : Êda Luis, directrice de l’Ecole
(Pause repas)
● Après-midi :
14 h : Table ronde autour des écoles écologiques bouriates, françaises, brésiliennes…
Modératrice : Sabine Montagne, maître de conférences à l’Université Paris 8, Etudes slaves.
–  « L’école du Colibri (Drôme» Isabelle Peloux, enseignante (à confirmer)
– « Exemples d’écoles et de jardins d’enfants écologiques » Quelques directeurs d’écoles bouriates (Russie)
– « Une école nomade en Iakoutie » Henri Lecomte, cocréateur de l’école, musicologue
– « Experience of implementation of educational tasks for sustainable development in a framework of the local community » Ian Melkovdirecteur du Centre d’innovation du Baïkal, et directeur adjoint de l’école-internat 21 des Chemins de fer russes.
Et tous les intervenants concernés par le thème.
(pause)
16 h : Différents ateliers proposés aux participants au colloque dans le cadre de l’ETLV (l’Education Tout au Long de la Vie)
Ces ateliers permettront de poursuivre les débats ouverts lors du colloque avec nos hôtes et le public. Occasion pour certains étudiants et chercheurs de prendre ou de reprendre la parole.
Quelles formations pour les éducateurs ? (Enseignants, éducateurs, parents…)  
Modérateur : Philippe Walquemane
– « La place des parents et des enfants », Azedine Er-reguieg (parent d’élèves)
– « Pédagogie de projet » Assane Diakhate (maître de conférences à l’Université de Dakar)
– « Les temps de l’enfant » Catherine Chabrun Pédagogie Freinet ICEM
Pratiques diverses et leurs principes pédagogiques
Modérateur : Antonella Verdiani
– « Expérience d’un éducateur de rue », Christian Roux, éducateur à Aix-Marseille 
– « Makarenko, pédagogue ukrainien » Nataliya Siebert
– « Rosa Sensat et l’école sans murs » Josep-Lluís Rodríguez i Bosch, doctorant en Sciences de l’éducation (Catalogne)
– « L’éco-parlement » Aldjia Ben Hamiche, éducatrice en environnement, Ville de Saint-Denis
Les vacances, qu’en fait-on ? Comment s’intègrent-elles à l’ETLV ?
Modérateur : Bruno Suron, directeur de l’association Francas 93
–         « Sports et plein air » Thierry Cossu, directeur de la base de loisirs du Conseil général du 93 à Champs sur Marne
–         « Expérience d’une école à projets internationaux » Yan Melkov, directeur adjoint de l’école sibérienne de Tankhoj (sur les bords du Baïkal)
Mathématiques, nouvelles technologies et ETLV
Modératrice : Lydie Rollin
– « Mathématiques et environnement durable » un étudiant de Iakoutie
– « Intelligence artificielle et environnement durable » Patricia Dupin
– « Réseaux : Arbres de connaissances, Cartographie dynamique des richesses humaines portées par une communauté d’intérêt » Anthony Frémeaux (sous réserve)
Nature et éducation : intégrer l’homme dans la nature 
Modératrice : Véronique Boy
–         « Ecoformation, éthéroformation, autoformation », Gaston Pineau
–         Avec Alekcandre Karnushev, Nina Dagbaeva, Svetlana Sandokova, Maria Aparecida Rezende…
● 17 h 30 Clôture du colloque avec ses échos et rebondissements
● 18 h : Fin du colloque
ANNEXES
En marge et avec le colloque, en partenariat avec la communauté universitaire, les associations C.I.V.D., Les Francas, la Dionyversité, avec le soutien de la Ville, de Plaine-commune et du Département (Via le monde, Conseil général), nous organisons :
●  Une soirée festive le 22 novembre, 20 h – 22 h, (amphi X)
 Etant donné le thème du colloque, celui-ci ne peut se terminer sans une soirée d’échanges culturels avec les participants, les étudiants de l’Université et des habitants du quartier, de la Ville et du Département, mettant en valeur l’importance du « culturel » pour tous et par tous, et la place à donner à la créativité pour aider à la « refondation » de l’école du 21ème siècle.
●  Une exposition du 21 au 29 novembre (Hall d’exposition), sur le thème de « l’Hospitalité  de la nature et des hommes », parfois bafouée, parfois inexistante,
avec les participants au colloque, des étudiants, des habitants du quartier et du Département. Inauguration de l’exposition le 22 novembre vers 18 h avec collation offerte par les participants.
●  Un Forum sur « les droits de l’Enfant ». Débat le 20 novembre à partir de 18h 30 (Coupole)
Compte tenu de la journée des Droits de l’enfant, un débat sera organisé sur ce thème le 20 novembre en fin d’après midi à la coupole de l’université Paris 8 par l’association des Francas 93 avec la collaboration d’étudiants de Paris 8, ainsi qu’un Forum des droits de l’enfant auquel participeront un grand nombre d’enfants de Seine-Saint-Denis durant les journées du 20 et 21 novembre (exposition d’affiches sur ce thème, réalisées par des enfants, différents ateliers). 
●  Publication des actes du colloque
Les interventions seront entièrement enregistrées. Les actes du colloque seront publiés ultérieurement.