30 ans de culture scientifique et technique Muséum d’Orléans
Coordonnées par le Muséum d’Orléans et Centre•Sciences, CCSTI de la région Centre
avec le soutien de la Ville d’Orléans, du Conseil régional du Centre
et Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Les premières Rencontres Michel Crozon en 2010 ont mis en lumière la diversité des
origines de la culture scientifique et technique et de son développement : mouvements de jeunes et d’éducation populaire, engagements scientifiques, musées, organismes de recherche. Elles ont conclu sur la nécessité de constituer et d’organiser les Archives de ces initiatives portant sur un demi-siècle, afin d’éclairer les nouvelles orientations.

Une autre composante de l’action culturelle scientifique, qui n’était pas présente dans cette
première édition, mérite elle aussi d’être retracée. C’est pourquoi les deuxièmes
Rencontres Michel Crozon ont choisi de mettre l’accent sur la relation culture
technique/patrimoine(s)/création.
Pourquoi et comment conjuguer industrie et patrimoine ? Dès les années 1970 cette
question réunit au coeur de territoires en pleine mutation des historiens, architectes,
ingénieurs, ouvriers, muséologues soucieux de comprendre « l’histoire non écrite d’un long
passé de travail qui s’inscrit sur notre sol » (Maurice Daumas) mais aussi de proposer des
solutions pour l’avenir des lieux d’industrie après l’industrie. Ce mouvement de
« l’archéologie industrielle en France » est porté notamment par des acteurs culturels
venus du monde de l’art et de la création. L’action culturelle scientifique et technique s’est
ainsi définie en partie par rapport aux enjeux d’un développement économique ancré dans
des projets culturels innovants comme le furent les premiers écomusées en terre
d’industrie. Les musées ont aussi renouvelé la pédagogie par l’objet et créé de nouveaux
parcours dans l’histoire et l’actualité des techniques.
Les Rencontres ont pour vocation de créer les archives vivantes de ces années
pionnières et aussi de permettre des échanges entre les acteurs de ces
différents mouvements et les jeunes professionnels de l’action culturelle.

Comité de programme / Organisation
Andrée Bergeron, Dominique Ferriot, Gérard Gautier, Jean-Claude Guiraudon, Étienne Guyon,
Bernard Maitte, Michel Van Praët.
Philippe Guillet, Olivier Morand.
Programme
D’une rencontre à l’autre par Étienne Guyon
Session 1 : Patrimoine(s) et création
La relation culture technique/création artistique est à l’origine de nombre de projets patrimoniaux.
Les témoignages proposés mettent en perspective des thèmes fondateurs comme la représentation du travail, « comment la beauté vient aux usines » ou la persistance des savoir-faire dans la création de nouvelles formes et de nouveaux produits.
Avec :
Nadine Besse
Blandine Chavanne
Michel Melot
Jocelyn de Noblet
Animateur : Dominique Ferriot
Discutant : Alain Michel
Session 2 : Culture scientifique et technique et territoires
La crise dans l’industrie et le souci d’un meilleur aménagement du territoire suscitent une nouvelle ambition pour le patrimoine. Les écomusées veulent contribuer au développement local. Les collectivités comme les entreprises s’engagent dans une politique d’inventaire préalable à une mise en valeur des traces matérielles de notre civilisation industrielle et de notre histoire technique.
Avec :
Jean Davoigneau
André Dubuc
Marie-Jeanne Mailfert
Hugues de Varine
Animateur : Bernard Maitte
Discutant : Denis Gheerbrant
Session 3 : Étudier et transmettre
Le monde de la recherche (historiens, géographes, économistes) explore de nouveaux « territoires » et tente d’enseigner le patrimoine de l’industrie. Un nouveau système d’accès à la culture scientifique et technique se met en place dans lequel les musées s’attachent à renouveler la pédagogie par l’objet qui reste au coeur de leurs missions.
Avec :
Gracia Dorel-Ferré
Bruno Jacomy
André Lebeau
Denis Woronoff
Animateur : Andrée Bergeron
Discutant : Yves Cohen
Session 4 : De nouveaux réseaux associatifs
Sous l’impulsion de Georges Henri Rivière, l’ICOM/Conseil international des musées joue un rôle
moteur dans la création et la mise en relation de projets innovants de par le monde. En France, le CILAC puis l’AMCSTI et la Fédération des écomusées structurent la vie associative tandis que le Ministère chargé de l’Enseignement supérieur crée un Office de coopération et d’information muséographiques.
Avec :
Bernard André
Dominique Ferriot
Philippe Guillet
Animateur : Michel Van Praët
Synthèse finale : Bernard Maitte
Pour tout renseignement
Centre•Sciences
Olivier Morand Tél : 02 38 77 11 06 centre.sciences@wanadoo.fr
Muséum d’Orléans
Philippe Guillet Tél : 02 38 54 61 05 museum@ville-orleans.fr

Inscription
Journées gratuites sur inscription à partir du 10 janvier 2012 sur le site de
l’office du tourisme d’Orléans :
www.tourisme-orleans.com